top of page

2 février 1814 : combat de Rosnay (Aube).

Dernière mise à jour : 15 févr. 2022



Le maréchal Marmont couvre avec 3 000 hommes la retraite de Napoléon après la défaite de La Rothière. Il tient tête aux 25 000 Bavarois du général De Wrède et défend le pont de Rosnay. C’est à Rosnay que Napoléon donne pour devise à l’héroïque 132e de ligne : « Un contre huit ». Joli raccourci illustrant le sacrifice de ce régiment.

Le 132e bataillon d'infanterie cynotechnique de l’Armée de Terre est aujourd’hui l’héritier du 132e de ligne. Il est implanté à Suippes dans la Marne. --- Chronique historique de Theatrum Belli du 2 février : https://lnkd.in/geXzs7HH


17 vues0 commentaire

Comments


bottom of page